FURIOUS ZOO

BIOBRAPHIE RAPIDE

FURIOUS ZOO
URIOUS ZOO est le projet parallèle du chanteur-batteur Renaud HANTSON (10 albums avec le groupe SATAN JOKERS, 12 albums en solo avec de nombreux succès, clips, tournées et émission TV, producteur de plusieurs groupes Rock, diverses participations vocales (les Enfoirés, Solidays), connu pour ses rôles dans l’Opéra-rock Starmania, il a également incarné James Dean, le rôle-titre de La Légende de Jimmy, avant d’interpréter plus récemment Gringoire dans Notre-Dame de Paris, devenant ainsi le seul ancien musicien de hard-rock à réussir dans un genre musical plus populaire.

Il a eu envie de retrouver le plaisir de jouer un hard-rock mélodique avec des titres aux ambiances variées où sa voix s’exprime toute en nuances, entre force et finesse, dans la lignée du héros de son adolescence et ami depuis 1993 : Glenn Hughes (ex-Deep Purple).

FURIOUS ZOO, c’est l’envie du contact direct avec le public en jouant dans de petites salles, clubs, bars ou festivals, ce qu’Hantson n’avait jamais fait auparavant, si ce n’est lors de boeufs mémorables.

Le bonheur de jouer du Big Rock, qui va des compositions personnelles à des reprises des années 70 qui vont d’Hendrix, ZZ Top, U2, Judas Priest ou Thin Lizzy en passant par Deep Purple et bien d’autres.
Après quelques changements de line-up le combo sur-vitaminé de Renaud HANTSON met le feu à chacun de ses passages sur scène, car il allie l’expérience de musiciens hors pairs et la spontanéité d’un nouveau groupe qui se plaît à écumer les clubs tant leur but premier est le plaisir.

L’album « Furioso IV » contient quatorze titres en anglais dont une reprise du « Down On The Street » des Stooges, quelques boulets de canon comme « Rock Messiah » ou le sophistiqué  « The Furious Zoo » ainsi qu’un duo intitulé « A Dead Man Won’t Lie » avec ZOUILLE, l’ancien chanteur de Sortilège.

Les années qui passent et un mode de vie souvent rock n’ roll n’ont pas l’air d’avoir prise sur HANTSON qui paraît de plus en plus jeune et énergique au fil du temps (qui a parlé d’un pacte avec le diable ?!…).
Fort d’excellents albums, de concerts réguliers et d’un public de plus en plus fidèle et nombreux, FURIOUS ZOO prouve qu’il est un vrai groupe qui a toujours dit qu’il grandirait au fil des albums.

Plus mature et orienté Big Rock avec les influences du groupe actuel (Journey, Mr. Big, Toto…), l’album « Wock n’ Woll – Furioso VI » incluant 14 titres avec ce que les initiés considèrent comme le meilleur line-up de FURIOUS ZOO est sorti en avril 2012… Le groupe, devenu une vraie machine de guerre scénique, tourne régulièrement et a fini par fidéliser un public de plus en plus nombreux, mission accomplie pour ce projet de proximité.

Un album intitulé “Back To Blues Rock” est paru en 2014 et a vu le groupe revenir aux véritables racines du Rock. Un nouvel opus de Big Rock intitulé « Sex Stories And Adult Fairytales – Furioso VIII » voit le jour en 2016 au plus près de ce qu’il sait faire : ravir le public à chacune de ses prestations et ça n’est donc pas près de s’arrêter !!!